Phoenix

Le monde et le pouvoir
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bourse du pétrole en Iran : de quoi parle-t-on ?

Aller en bas 
AuteurMessage
LeNonce



Nombre de messages : 9
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Bourse du pétrole en Iran : de quoi parle-t-on ?   Ven 3 Mar 2006 - 2:18

Bonsoir tout le monde,

Plus les jours passent, et plus je lis de partout des allusions à la Bourse iranienne du Pétrole. Quant au fond du dossier, c'est une autre affaire...

Alors voilà un article qui devrait alimenter le débat.

Je le soumets à la sagacité collective des membres de ce forum - sans cacher que l'auteur est également celui de ce post. Qu'on se le dise et répète : on ne me prendra pas en flag' d'auto-crypto-promotion....



Le Nonce

La Bourse iranienne du Pétrole : info ou intox ? (Partie 1/3 ; intro et contexte)

La Bourse iranienne du Pétrole : info ou intox ? (Partie 2/3 : décorticage des sources iraniennes)

La Bourse iranienne du Pétrole : info ou intox ? (Partie 3/3 : confrontation avec d'autres sources et bilan)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thermic



Nombre de messages : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 18/09/2005

MessageSujet: Re: Bourse du pétrole en Iran : de quoi parle-t-on ?   Mar 21 Mar 2006 - 9:00

Bonjour le Nonce,



J'ai trouvé ceci sur le net: l'Iran dément l'ouverture d'une bourse du pétrole en euros.

http://en.rian.ru/world/20060320/44575239.html

World
Iran denies reports it will open euro oil exchange

19:15 | 20/ 03/ 2006

TEHRAN, March 20 (RIA Novosti) - Iran denied Monday media reports that it was to open a euro-based oil exchange.

"We have no information on opening an oil exchange in the free economic zone on Kish Island [southern Iran]," a spokesman for the Iranian Oil Ministry told RIA Novosti.

He said the ministry would have had been informed if the exchange had opened.

The spokesman said the exact date of the oil exchange opening on Kish Island was still unknown.

Some media reported Monday that oil would be traded exclusively in the European currency at the Iranian exchange.

Experts said the transition to euro from dollar in payments for oil could cause a default of the U.S. currency. All oil deals are currently made in dollars, allowing Washington to maintain permanent demand for the national currency.


On ne peut qu'être étonné par cette déclaration officielle qui contredit bien d'autres déclarations tout aussi officielles.

Je précise qu'une rapide recherche sur les sites Irna et Irib n'a rien donné. A première vue on ne parle tout simplement pas de cette bourse.


Et enfin pour le fun, je suis sûr que ceci t'intéressera:
http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/hoax.php?idArticle=46374
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mauser



Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Bourse du pétrole en Iran : de quoi parle-t-on ?   Mar 21 Mar 2006 - 11:07

Bonjour Thermic
N’étant pas un boursier ou un économistes J’ignore les finesse des mécanismes
Des marchés , mais si j’ai bien suivi l’exposé des faits l’Iran veut ou est en cour de réalisation d’un marché parallèle . Qui éventuellement n’utiliserait pas le $ comme monnaie. Si ma mémoire est bonne ce n’est pas la première fois que des pays producteurs de matières premières tentent de s’organiser face aux dictats américains . Ce n’est pas le premier pays à accepter l’ € en tant que monnaie alternative . Le Venezuela avec H. Chavez le tente aussi .
Maintenant quelles implications et quelles retombées pour l’économie mondiale et principalement européenne dont la devise deviendrait ainsi « concurrente » du $ ? Délicat à prévoir d’autant plus que les réactions américaines sont d’autant moins prévisibles qu’ils sont englués dans un conflit sans issue victorieuse pour eux . 4 ans en arrière j’aurais parié pour une série de mesures de rétorsions allant d’un embargo symbolique aux opérations noires de déstabilisation de l’état. Si la guerre c’était de l’or et encore de l’or et la continuation d’une politique bien souvent mercantile par d’autre moyens.
De nos jours certains acteurs semblent renverser les termes de l’équation . En la guerre va vous coûter bien plus que prévu et ne vous rapporterait rien en cas de victoire sauf des dépenses et encore des dépenses. Les iraniens l’on bien compris La marge de manœuvre des USA est étroite l’option militaire improbable sauf à un recours à la conscription quasiment impossible . Les rétorsions commerciales contre l’Iran existant déjà depuis des années et sans grands résultats d’autant plus que des énergivores nouveaux comme la Chine ou l’Inde sont apparus. Reste une solution jouer sur le cours du $ et de l’€ avec une série de conséquences plus au moins maîtrisables dont un risque de guerre économique vielle Europe contre les usa qui pourrait bien se transformer en hostilité dévastatrice pour les deux blocs. Car l’exemple de la surévaluation de l’€ face au $ favorise le commerce américain mais à trop dévaluer leur devise ces mêmes américains risquent des retraits massif de capitaux de pays lassés de faire les frais d’une lutte où ils n’ont rien à voire
Pour certains et d’autres qui aimeraient bien donner un avertissement au gendarme du monde . En fait la stratégie iranienne est parfaitement au point et je les crédite d’avoir su attendre le bon moment . Car ils sont gagnant dans tous les cas : soit en portant un coup aux monopoles occidentaux . Soit en maximalisant leurs profits et devenant aussi un exemple pour d’autres pays
Soit en menaçant simplement les USA d’une guérilla économique s’ajoutant aux guerres actuelles . Cerise sur le gâteau en enfonçant un coin de plus entre l’Europe et les USA . Reste à connaître les réactions des marchés à cette annonce et ici je ne suis qu’un béotien …
N'oublions jamais que la guerre économique n'est pas neuve
alors pourquoi pas une guérilla économique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fritz
Admin


Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 24/09/2005

MessageSujet: C'est à Téhéran que "ça se passe", maintenant.   Mer 22 Mar 2006 - 19:01

Bonjour à tous,


Au-delà de la "bête du Gévaudan" de Kish, il ressort de tout ce débat
qu'au fond, la guerre d'Irak a servi sur un plateau à Téhéran
le statut de nouvelle capitale du Moyen Orient.

Le bon vieil équilibre bicéphale Iran-Irak, entretenu par des générations
de Kissingers et d'alchimistes en géopolitique, a volé en éclats.

L'Iran est devenu LA puissance de la région :

la Turquie ne fait pas vraiment partie du club, à cheval qu'elle est
entre l'Union Européenne et son précieux mais encombrant Kurdistan ;
L'Irak est hors-service ; le Liban, la Syrie et la Jordanie
sont trop petits et n'ont pas de rente pétrolière ;
L'Arabie Saoudite est trop empêtrée dans ses problèmes intérieurs
pour avoir de la marge de manoeuvre ;
Seul Le Caire revendiquait jusqu'ici le titre de "capitale du monde arabe",
mais son économie est en chute libre alors que Téhéran
jongle avec les pétrodollars.

Ne reste plus que Téhéran.

C'est "là que ça se passe", maintenant, et pour longtemps.





Fritz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bourse du pétrole en Iran : de quoi parle-t-on ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bourse du pétrole en Iran : de quoi parle-t-on ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fabius a les clés de la grande agglo
» L'Antifan quoi qu'est-ce?
» [programme] RoboForm c'est quoi ?
» Simon et Bertrand vont vous dire quoi
» Vos poêles, elles sont en quoi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix :: Général-
Sauter vers: