Phoenix

Le monde et le pouvoir
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Guerre du Gaz : le grand écart de Kiev et de Tbilissi.

Aller en bas 
AuteurMessage
Fritz
Admin


Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Guerre du Gaz : le grand écart de Kiev et de Tbilissi.   Dim 29 Jan 2006 - 19:48

Bonjour à tous,


La guerre du Gaz n'en finit plus entre la Russie et les ex-républiques d'URSS,
qui ont pour audacieuse politique de vouloir maintenir
en état de survie artificielle les tarifs soviétiques,
tout en soutenant Washington contre Moscou.

La Géorgie, qui accuse la Russie d'être à l'origine
de la destruction du gazoduc qui l'alimente,
vient de... couper le gaz à l'ambassade de Moscou
et au siège de Gazprom à Tbilissi !

Quant à l'Ukraine, ses détournements de gaz sont devenus tels
que même Rome est sorti de ses gonds : le ministre italien de l'énergie,
Claudio Scagiola, a rencontré vendredi dernier 27 janvier
le ministre russe de l'énergie, Viktor Khristienko,
et accusé Kiev d'avoir détourné, de lundi à vendredi,
400 (quatre cents) millions de mètres cubes de gaz,
soit l'équivalent de 72 heures de consommation de toute l'Allemagne.
Dans la journée de jeudi, l'Italie a fait l'objet d'un déficit
de gaz de 4 (quatre) millions de mètres cube,
soit 5,4 % des livraisons quotidiennes en temps normal.
Claudio Scagiola a vertement tancé Kiev, en qualifiant ce comportement "d'inadmissible.".

A force de mener la politique du grand écart, Kiev et Tbilissi
risquent la fracture.





Fritz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 18/09/2005

MessageSujet: Re: Guerre du Gaz : le grand écart de Kiev et de Tbilissi.   Lun 30 Jan 2006 - 14:38

Bonjour Fritz,



Il y a eu quelques solides revirements depuis peu dans l’attitude de l’Ukraine. J’avais déjà été étonné par le rapprochement remarqué entre Poutine et Iouchtchenko lors de leur dernière rencontre qui remonte à ± 2 semaines. Il y avait déjà eu un net rapprochement entre les deux hommes qui avait été sanctionné par cet incroyable vote surprise de la chambre qui avait démis le gouvernement de ses fonctions.

Mais le gouvernement restait encore hostile et il y avait une nette différence de ton entre la présidence et le reste de l’exécutif. Le Premier ministre Iouri Ekhanourov restait hostile. Et bien c’est fini, revirement complet d’attitude.
Peu de temps après que la Russie se soit plainte de détournements de gaz importants Ekhanourov est intervenu pour entièrement reconnaître les faits et s’en excuser. A ma très grande surprise, je l’avoue. Il a confirmé les données de Gazprom et a expliqué ces ponctions par la rudesse exceptionnelle de l’hiver. Depuis ce jour, (± 1 semaine) je n’ai plus rien lu au sujet d’un différent gazier.

Il s’est également publiquement excusé pour l’affaire de la viande avariée vendue à la Russie. Bref les relations changent. Il n’en reste pas moins qu’une partie de l’opposition, dont le Bloc (Ioulia) Timochenko qui a quitté le gouvernement, fait feu de tout bois et les petites tracasseries sont multiples.

Au contraire les relations entre la Géorgie de Saakachvili ne cessent de se détériorer. Les réactions suite au double attentat qui ont coupé l’alimentation en gaz et électricité russe à la Géorgie le prouvent. Selon les Géorgiens ce serait une manœuvre des services russes. En réalité cela pourrait être n’importe qui et la piste terroriste est la plus probable à mes yeux. Les acteurs sont nombreux dans la région.

Parallèlement à cela j’ai appris que depuis la révolution démocratique géorgienne les ONG et la presse n’étaient pas à la fête. Selon certaines organisations des droits de l’homme la répression serait encore pire qu’avant. Je n’ai hélas pas noté la source qui était occidentale. Le Monde diplo il me semble.

Enfin, pour clore le sujet des augmentations de tarifs, il faut savoir que la Russie renégociera avec tout le monde. Y compris les pays qui bénéficient de tarifs préférentiels encore aujourd'hui. De nombreux experts internationaux soulignent que c'est une obligation incontournable pour que la Russie puisse rejoindre l'OMC.
Ce sont souvent les pays qui bénéficiaient ou qui bénéficient encore de ces tarifs inférieurs au prix de revient qui s'opposent le plus à l'adhésion de la Russie à l'OMC.



Thermic



Youri Ekhanourov reconnaît que l'Ukraine a notablement augmenté sa consommation de gaz – LEAD 25/01/2006 18:54
http://fr.rian.ru/business/20060125/43184651.html


BULLETIN MOSCOU - Pendant les récents froids l'Ukraine a dépassé sa norme journalière de consommation de gaz de 80 millions de m3, l'Europe n'a pas obtenu du 19 au 25 janvier 326 millions de m3 - Gazprom. 26/01/2006 19:46
http://fr.rian.ru/russia/20060126/43203281.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenix.discutfree.com
Fritz
Admin


Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Le mystère des auteurs de l'attentat du gazoduc.   Lun 30 Jan 2006 - 17:09

Bonjour Thermic,


Citation :

[...] suite au double attentat qui ont coupé l’alimentation en gaz et électricité russe à la Géorgie [...].
Selon les Géorgiens ce serait une manœuvre des services russes. En
réalité cela pourrait être n’importe qui et la piste terroriste est la plus probable à mes yeux.
Les acteurs sont nombreux dans la région.

Si c'était des terroristes, ils auraient revendiqué...

Mais d'un autre côté, je ne vois guère qui d'autre cela pourrait être.
Ce ne peut être le FSB : un tel attentat ne correspond pas aux méthodes Poutine.
Les services géorgiens eux-mêmes ? Ce serait tout de même un peu gros.
La piste d'un accident dû au froid est à exclure : la Russie est connue
dans le monde entier pour ses thermodynamiciens,
et la construction de pipe-lines géants résistant à toutes les températures
possibles relève pour eux du domaine de la routine.

Le mystère des auteurs de l'attentat du gazoduc est atypique.





Fritz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guerre du Gaz : le grand écart de Kiev et de Tbilissi.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guerre du Gaz : le grand écart de Kiev et de Tbilissi.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon Mercredi
» Recherche le stalag dans lequel mon grand-père fut prisonnier pendant la seconde guerre mondiale
» LE PLUS GRAND NAVIRE DU MONDE
» Koffi Olomide mis à l’écart par tous les musiciens congolais
» La guerre du Vietnam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix :: Général-
Sauter vers: