Phoenix

Le monde et le pouvoir
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un clou chasse l'autre en Arabie Saoudite.

Aller en bas 
AuteurMessage
Fritz
Admin


Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Un clou chasse l'autre en Arabie Saoudite.   Mer 25 Jan 2006 - 17:35

Bonjour à tous,


Le Figaro d'hier mardi 24 janvier 2006 annonce un événement historique :
le renforcement des liens stratégiques entre la Chine et l'Arabie Saoudite.

Déjà, en août 2005, Aramco avait signée avc Sinopec,
la deuxième compagnie pétrolière chinoise, et avec Exxon Mobil
un partenariat pour l'extension d'une raffinerie en Chine -
on notera au passage que Pékin s'attaque à la fois au problème
des fournitures de pétrole qu'au raffinage en lui-même.

Or, le président chinois Hu Jintao et le roi Abdallah d'Arabie Saoudite
eux-mêmes viennent de se rencontrer à Pékin.
Cinq accords ont été signés entre, d'une part, le Ministre chinois
de la Commission des Réformes et du Développement et, d'autre part,
le Ministre saoudien du Pétrole.

L'un de ces cinq accords est d'une importance centrale :
l'accord sur le pétrole et le gaz, qui fixe le cadre
des futurs investissements énergétiques,
les deux pays décidant de resserrer leurs liens.

Les liens entre Riyad et Washington, déjà violemment ébranlés
par l'arrivée à caducité de l'accord signé pour cinquante ans entre le président Roosevelt
et le roi Ibn Séoud en février 1945, viennent de recevoir un nouveau choc.

Grosso Modo, la Chine est en passe de supplanter les Etats-Unis dans le royaume.






Fritz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mauser



Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Un clou chasse l'autre en Arabie Saoudite.   Jeu 26 Jan 2006 - 13:20

Bonjour Fritz
Les saoudiens ne peuvent pas survivre sans un allié puissant
Comme ils craignent l'abandon US Il leur en faut un autre
du même acabit en fait soit russe soit chinois le choix étant
limité Et je dirais confirmant la chute d'influence des russes
sur le plan mondial Ou leur implication profonde en Iran ce
qui ne réjouit pas les saoudiens sunnites qui oppriment leur
minorité chiite .
Affaire à suivre car quelle va être le réaction us . Si comme
je le pense ils ne sont pas prêt à voir des flots d'or noir s'écouler
d'Irak ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fritz
Admin


Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Hu Jintao en rajoute un couche.   Sam 22 Avr 2006 - 16:01

Bonjour à tous,


Après sa visite très médiatisée aux Etats-Unis, le président chinois Hu Jintao
fonce en Arabie saoudite, histoire de bien confirmer ce qui ressort
de la rencontre entre les présidents chinois et état-unien :
la Chine n'a l'intention de faire de concessions à personne,
elle compte bien maintenir sa croissance effrénée -
qui doit absorber 25 millions de nouveaux jeunes chaque année
sur le le marché de l'emploi, et veut se doter des moyens de l'entretenir.

En d'autre termes : après les politesses, passons aux choses sérieuses.




Le président Hu Jintao.


Aujourd'hui, donc, selon l'AFP, Hu Jintao rend aux saoudiens leur visite-mammouth de janvier :

Citation :

"La visite du président chinois en Arabie saoudite axée sur le pétrole

sam 22 avr, 13h00

RYAD (AFP) - Le président chinois Hu Jintao a entamé samedi une visite officielle en Arabie saoudite axée sur la coopération [...] énergétique entre les deux pays, trois mois après un déplacement historique du roi Abdallah en Chine.

M. Hu a été reçu à l'aéroport de Ryad par le gouverneur de la capitale, le prince Salman ben Abdel Aziz, et le ministre du Pétrole, Ali al-Nouaïmi[...].

Une série d'accords de coopération seront signés après des entretiens entre le président chinois et le roi Abdallah[...].

M. Hu [...] doit [...] visiter la société publique de pétrochimie saoudienne (SABIC), la plus importante compagnie pétrochimique du Moyen-Orient.

Il se rendra dimanche au quartier général du géant pétrolier étatique Saudi Aramco à Dahran[...].

Le directeur exécutif de SABIC, Mohammed al-Mady, a indiqué jeudi que sa compagnie attendait que Pékin approuve une joint-venture pour la construction d'une raffinerie de 5,3 milliards de dollars en Chine.

Selon le ministère chinois du Commerce, le volume des échanges entre les deux pays [est] en progression de 43% par rapport à la même période l'année dernière.

[...]l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de brut, représente déjà 14% des importations de pétrole chinoises, avec 22,18 millions de tonnes en 2005.

Lors de la venue du roi Abdallah à Pékin, les deux pays avaient signé cinq accords de coopération, dont l'un sur le pétrole et le gaz, témoignant de la volonté de Ryad de renforcer ses liens avec l'Asie.

Alors que la Chine a besoin d'énergie pour son économie qui vient encore d'enregistrer une croissance de plus de 10% au premier trimestre 2006, l'Arabie saoudite veut garantir plus de marchés pour son pétrole [...].

La société chinoise Sinopec fait de la prospection pétrolière dans le désert saoudien et construit une raffinerie, avec Aramco, dans la province chinoise du Fujian. La construction d'une autre raffinerie est prévue dans la ville de Qingdao.

Le président chinois doit aussi rencontrer le secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe (CCG - Arabie saoudite, Koweït, Emirats arabes unis, Qatar, Oman et Bahreïn), Abdel Rahmane al-Attiyah, avec lequel Pékin négocie un accord de libre-échange.

Il doit s'adresser dimanche au Majles al-Choura (Conseil consultatif) devenant ainsi le deuxième chef d'Etat étranger à le faire après le président français Jacques Chirac en mars.


Où l'on voit que les Chinois ont bien compris que le problème
du pétrole, c'est le problème du raffinage.

Et pour résoudre ce problème, le président chinois n'hésite pas
à imiter l'un des chefs d'Etat les plus proches du monde arabe : Jacques Chirac.





Fritz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mauser



Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Un clou chasse l'autre en Arabie Saoudite.   Sam 22 Avr 2006 - 16:56

Bonjour Fritz
Ne jamais oublier que les chinois ont représenté à eux
seul 30% du commerce mondial à une époque ou les
usa n'existaient même pas . Ils en ont gardé une certaine
expérience . Avant tout celle des investissements à
long termes chose que le capitalisme des fonds de pensions
ignore Une raffinerie rentrant dans ce cas .Elle coûte
non seulement à construire mais aussi à entretenir bien
plus qu'un puits de pétrole les USA comptent sur un
approvisionnement extérieur que celui-ci fasse défaut ou qu'il
soit sollicité par d'autre et ce sont les cours qui s'envolent sans
raisons ce n'est pas le pétrole qui manque mais ses produits
finis . Les chinois eux ont compris importer et raffiner chez eux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un clou chasse l'autre en Arabie Saoudite.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un clou chasse l'autre en Arabie Saoudite.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le roi Abdallah Ier d’Arabie Saoudite a décidé de se convertir au christianisme.
» Arabie Saoudite
» MESURES IMMIGRATION ARABIE SAOUDITE ET EMIRATS
» Egypte - Arabie Saoudite et le Détroit de Tiran
» Une autre artillerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix :: Général-
Sauter vers: