Phoenix

Le monde et le pouvoir
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Russie : ONG et espionnage, it’s showtime !

Aller en bas 
AuteurMessage
Thermic



Nombre de messages : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 18/09/2005

MessageSujet: Russie : ONG et espionnage, it’s showtime !   Lun 23 Jan 2006 - 16:21

Bonjour,



L’histoire qui suit à ce petit côté rocambolesque et inédit qui fait les bonnes histoires.

Ici, c’est l’histoire de 4 agents secrets du MI6 basés à Moscou qui ont été repérés puis filmés par le FSB pour finir en vedettes bien involontaires d’une émission télé grand public. Autant dire que l’émission fut un succès et que l’anonymat des agents est sérieusement compromis. Pour les opérations de terrain ils sont définitivement grillés !

Histoire rocambolesque et inédite par des moyens mis en œuvre dignes de James Bond. Sauf qu’ici le gadget de Q a manifestement eu quelques ratés qui sont probablement à l’origine de l’échec de la mission. On n'en saura pas plus.

Bien entendu l’affaire reste sérieuse à plus d’un titre. Elle prouve de façon flagrante les liens occultes entre ONG et services secrets peu de temps après que la nouvelle loi russe contraignant les ONG à s’enregistrer et déclarer les listes de leur personnel comme n’importe quelle autre entreprise soit passée. Cette nouvelle loi avait été sévèrement critiquée par les pays occidentaux, EU en tête, qui y voyaient un moyen de lutter contre la liberté d’expression.

Le fait que les 4 espions soient tous des diplomates bénéficiant de l’immunité indique que le réseau traitait des affaires importantes. Les sommes versées aux ONG par l'un des diplomates sont considérables. Cent mille livres sterling pour l’une d’entre elles.
Enfin, toutes ces ONG étaient actives dans le secteur de la promotion de la démocratie et des droits de l’homme.

Du côté anglais on reste discret et comme le veut l’usage il n’y a aucun commentaire officiel. Un article du Guardian nous apprend que les ordinateurs dont il est question ci-dessous sont en réalité des PDA et que la fameuse pierre semblait scellée dans un mur.



Thermic





Le FSB a démasqué un groupe d'espions britanniques qui agissait sous le couvert de l'ambassade
23/01/2006 13 :19


MOSCOU, 23 janvier - RIA Novosti. Le Service fédéral de sécurité de Russie (FSB) a démasqué un groupe d'espions britanniques qui agissait sous le couvert de l'ambassade et entretenait des contacts avec des organisations de défense des droits de l'homme.

Le "finale" de l'opération conduite par les services de contre-espionnage à Moscou cet hiver a été diffusé par la chaîne de télévision Rossia dans l'émission "Envoyé spécial" d'Arkadi Mamontov.

"A la fin de l'année dernière, les agents du FSB ont dépisté un groupe d'espions britanniques qui agissait sous le couvert de leur ambassade", ont annoncé les auteurs de l'émission.

C'était une opération inédite. Les agents ont découvert des moyens techniques inhabituels utilisés par les Britanniques pour la première fois de toute l'histoire des services secrets.

"Qui plus est, l'un des diplomates espions avait des contacts avec des organisations non gouvernementales russes", soulignent les auteurs de l'émission.

A l'heure actuelle, il y a en Russie des milliers d'ONG dont 92 seulement sont officiellement enregistrées auprès du ministère de la Justice. La plupart des ONG ont été créées et fonctionnent sous le patronage d'organisations publiques et sociales des Etats-Unis et de leurs alliés de l'OTAN, a annoncé l'attachée de presse du FSB, Diana Chemiakina.

L'attention des agents du FSB a été attirée par "quatre prétendus diplomates britanniques" dont le secrétaire archiviste de l'ambassade du Royaume Uni, Christopher Pirt, 30 ans, qui travaille en Russie depuis 2002 et s'est montré très actif. Il a été filmé en automne 2005 près d'une cachette dans le square d'un quartier périphérique de Moscou.

"La cachette avait l'air d'un caillou. Nous avons d'abord cru que c'était un conteneur traditionnel mais lorsqu'il a été examiné de près on a constaté que la "pierre" renfermait un dispositif électronique", a expliqué aux journalistes de la télévision un agent du FSB.

La "pierre" n'avait aucune fissure ni trou mais n'avait pas le poids d'un caillou. La radiographie a mis en évidence son contenu : des piles et un récepteur-émetteur fixés à la paroi par des vis spéciales pour empêcher toute action extérieure, le tout était rendu étanche avec une matière particulière pour éviter le contact avec l'humidité. L'engin utilisait une nouvelle technique d'espionnage.

Le principe en est pourtant très simple. Un homme recruté par les services d'espionnage britanniques en Russie, muni d'un ordinateur de poche, passait à proximité de la "pierre" qui lisait l'information mémorisée sur son appareil. Un certain temps après, un agent britannique travaillant sous le couvert de son ambassade refaisait le même chemin pour charger sur son ordinateur de poche l'information mémorisée par la "pierre".

Les séances ne duraient qu'une ou deux secondes à 20 mètres de distance. Tout l'automne, l'activité a été très animée autour de la "pierre".
Un autre employé de l'ambassade britannique a commencé à se manifester dans les parages : le secrétaire archiviste Andre Fleming, 32 ans, agent en Russie depuis 2004.

"L'électronique semblait avoir des à-coups et c'est peut-être pour cette raison que les visites de la cachette par les diplomates britanniques étaient devenues très fréquentes", a estimé le porte-parole du FSB.
C'est le deuxième secrétaire de l'ambassade britannique Marc Doe, déguisé en touriste, muni d'un sac à dos et coiffé d'un bonnet, qui a récupéré la "pierre" après s'être assuré que personne ne le voyait.

Marc Doe, 27 ans, a fait des stages dans le territoire de Krasnoïarsk et à Oulianovsk et parle bien le russe. Après avoir achevé ses études universitaires, il a été recruté par les services de renseignements et désigné "non seulement deuxième secrétaire de l'ambassade mais aussi comme coordinateur de la Fondation des potentialités globales auprès du Foreign Office. Cela veut dire qu'il supervisait certaines ONG russes. L'agent Doe avait une fonction qui l'obligeait à recruter des Russes. Il disposait de moyens illimités pour contacter de nombreuses personnalités publiques russes. C'est par lui que certaines OGN recevaient leur financement, selon les auteurs de l'émission.

Les agents ont montré plusieurs titres de paiement.

"Ce document a été établi le 27 octobre 2004 par Marc Doe. Le paiement a été effectué en octobre 2004 au profit du Groupe d'Helsinki de Moscou. La somme : 23 000 livres sterling. Signé Marc Doe, ambassade de Grande Bretagne à Moscou, service politique", a expliqué le porte-parole du FSB.

Un autre document montré à la télévision était daté du 18 janvier 2006 : "L'argent a été versé à la Fondation Eurasia pour le développement des journaux indépendants à faible tirage : 5 719 livres sterling. Coordonnées : ambassade britannique à Moscou, service politique, signé Marc Doe".

Les auteurs de l'émission soulignent que par son activité cet espion qui agissait sous le couvert de l'ambassade britannique a discrédité une bonne idée.

La déclaration de la secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, à Kiev le 7 décembre 2005 ajoute du piquant à la situation. Elle a critiqué la Russie pour sa loi sur les ONG. "Nous sommes préoccupés et le gouvernement des Etats-Unis exprime son inquiétude à tous les niveaux. Nous voudrions espérer que la Russie comprendra l'importance des organisations non gouvernementales", a-t-elle déclaré.

De l'avis des auteurs de l'émission, les Anglais et certaines autres missions diplomatiques accréditées en Russie devront maintenant vérifier avec plus de soin qui travaille avec les organisations sociales russes et quelles sont les activités de ces personnes.

L'ambassade de Grande-Bretagne s'est refusée à commenter l'émission télévisée.

"Je vous recommande de venir demain pour cette question. A l'heure actuelle il n'y a personne pour vous répondre (au téléphone)", a dit au correspondant de RIA Novosti l'agent de permanence de l'ambassade.

http://fr.rian.ru/russia/20060123/43136701.html

complément :
Moscow names British 'spies' in NGO row
http://www.guardian.co.uk/russia/article/0,,1692867,00.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fritz
Admin


Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Affaire de la "pierre" : rebondissements chez l'ON   Lun 23 Jan 2006 - 18:39

Bonjour Thermic,


Cette désopilante pantalonnade a fait en Russie l'effet d'une bombe.

En effet, le reportage a été diffusé dans la soirée d'hier dimanche 22 janvier 2006.
Or, chaque dimanche soir, les Russes rentrent en masse de leurs "datchas" (maisons de campagne),
fatigués et contents d'avoir bien respiré l'air frais
- au demeurant un euphémisme en ce moment en Russie -
ôte ses bottes, se sert un thé ou une vodka et... allume la télé.

En effet, les chaînes russes savent que dans cette plage,
l'audience est maximale. Elles rivalisent donc d'inspiration
pour attirer les téléspectateurs. Téléspectateurs qui, le sachant,
allument automatiquement la télévision à ce moment-là,
certains qu'ils sont de trouver chaussure à leur pied.

De plus, le reportage n' pas été diffusé sur n'importe quelle chaîne :
il s'agit de la chaîne RTR, la "deuxième chaîne" russe, l'une des dernières chaînes
de télévision à n'être pas encore tombée sous le contrôle des oligarques.
C'est donc une grande chaîne, et le documentaire a été vu
par un très grand nombre de gens.

Aujourd'hui lundi, l'affaire semble être, là-bas, le seul sujet de conversation.

J'ai ainsi obtenu quelques informations au sujet de la "Fondation Eurasia" dont Novosti dit :
"Un autre document montré à la télévision était daté du 18 janvier 2006 :
l'argent a été versé à la Fondation Eurasia pour le développement des journaux indépendants à faible tirage :
5 719 livres sterling. Coordonnées : ambassade britannique à Moscou, service politique, signé Marc Doe
".

Il s'avère que cette ONG a changé de statut ce matin même
lundi 23 janvier 2006 ! L'ONG américaine Eurasia cesse en effet
ses activités dès aujourd'hui lundi, pour être remplacée
par une toute nouvelle ONG, russe celle-là, et baptisée... "Nouvelle Eurasia".

"Nouvelle Eurasia" reprendra une partie des programmes de la défunte "Eurasia",
essentiellement dans le domaine des média russes.
Quant aux financements, il est tantôt prévu, tantôt démenti,
qu'une partie de deux-ci provienne, justement, d'Angleterre.
Andreï Kortounov, président de "Nouvelle Eurasia",
déclare que "l'ancienne ONG Eurasia, en tant qu'ONG étrangère,
a épuisé ses possibilités d'action.
La nouvelle ONG, en tant qu'organisation russe, aura plus grande latitude.
"

Un membre du personnel de "Nouvelle Eurasia" confesse
qu'effectivement, "Eurasia" a reçu des fonds d'origine britannique,
mais que cette pratique n'a plus cours "depuis deux ans".
Quant à l'identité des bailleurs de fonds, elle déclare avoir "oublié leur identité."

La mare aux canards des ONG occidentales en Russie a vite réagi.

Normalement, je devrais avoir des informations supplémentaires
en cours de journée ou en début de soirée.




Fritz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fritz
Admin


Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 24/09/2005

MessageSujet: La presse française commence à réagir.   Lun 23 Jan 2006 - 20:56

Bonsoir Thermic,


Je n'ai pas encore eu le temps de faire fonctionner mes canaux privés.

Par contre, la presse française réagit à "l'affaire de la pierre" :
si Le Monde reste pour l'instant muet, Libération
(les premiers à dégainer pour une fois) et Le Figaro
ont mis leur nez dans le dossier :

Libération :

http://www.liberation.fr/page.php?Article=353386


Le Figaro :

http://www.lefigaro.fr/europe/20060123.FIG0333.html?183256




Fritz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fritz
Admin


Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 24/09/2005

MessageSujet: The Guardian et la pierre.   Lun 23 Jan 2006 - 21:31

Bonsoir Thermic,


Sur le site du Guardian, une photo du "caillou" :

http://www.guardian.co.uk/russia/article/0,,1693156,00.html

Avec analyase à la clé.





Fritz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thermic



Nombre de messages : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 18/09/2005

MessageSujet: Dernières nouvelles   Lun 23 Jan 2006 - 21:56

Bonjour Fritz,



Aux dernières nouvelles une seconde pierre aurait été trouvée mais on n'en sait pas plus.

Le Figaro reste plus fidèle que Libé aux dépêches d'origine. Il propose en outre une petite vidéo où l'on voit quelques images passées en Russie.

On peut y voir la pierre qui est en fait un simple rocher en ciment comme on en a tant fait pour les parcs et jardins au début du siècle précédent. C'est assez volumineux, près de 20 cm !

Je ne sais pas à quelle vitesse l'hiver suit l'automne en Russie mais on peut facilement imaginer que si le FSB avait installé une planque à proximité durant une partie de ces deux saisons qu'ils ont aussi trouvé le moyen de capter les signaux. C'est d'ailleurs ce que confirme indirectement l'annonce de la découverte d'une deuxième pierre.

Cela dit, chapeau aux Anglais qui ont inventé un bien beau système. Peu de pays ont les moyens de ratisser la totalité de leur territoire en bandes de 20m de large. Ce système peut en outre se planquer à peu près n'importe où et dans n'importe quoi. Mais que les Anglais ne s'étonnent pas de voir les parcs de Londres envahis de nouveaux rochers d'ici 6 mois.

Décidément l'actualité russe reste pleine de surprises.



Th.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Russie : ONG et espionnage, it’s showtime !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Russie : ONG et espionnage, it’s showtime !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Politique] Géorgie - Russie - Osséties - Abkhazie- Kosovo
» la prise d'otages de Beslan ( fédération de Russie )
» Trafic routier au pays de la vodka (Russie)
» Et en Russie !
» The Voice en Russie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix :: Général-
Sauter vers: