Phoenix

Le monde et le pouvoir
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Simulacre de repli américain d'Irak ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Fritz
Admin


Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Simulacre de repli américain d'Irak ?   Ven 25 Nov 2005 - 17:38

Bonjour à tous,


Depuis quelques jours, les médias zooment à l'envi sur
un "début de repli américain" d'Irak.

Je suis sceptique.

En effet, je vois très mal les Néo-cons - qui comme le dit Thermic,
sont gens persévérants - retourner leur chemise en quelques jours.
Un repli US d'Irak représente une telle révolution culturelle
à Washington que l'idée ne peut prendre forme que graduellement.

Par ailleurs, les médias sont totalement muets sur l'identité
des unités concernées. On parle d'unité de 3.500 à 5.000 hommes,
soit typiquement des brigades indépendantes et non des régiments.
Or, à la connaissance, les unités d'élite (les paras et les Marines),
sont systématiquement organisées en divisions et en régiments.

Donc, en toute logique, ce premier "repli" ne concernerait que des unités
de seconde catégorie, comme par exemple des unités de la Garde Nationale
épuisées par la guerre.

Une manière de vendre comme un début de repli ce qui ne serait en réalité
que le rapatriement inévitable d'unités dont la présence sur le
terrain ne se justifie de toute façon plus ?

Les élections U.S. de mi-mandat approchent doucement,
et les Néo-Cons comment à avoir besoin de voix.
Or, l'opinion états-unienne commence à supporter de plus en plus mal la guerre d'Irak.
Un petit coup de baguette magique destiné à simuler une volonté de repli
ne me paraît pas impossible.

L'épais silence qui entoure l'identité des unités concernées
ne fait que me renforcer dans mon impression.





Fritz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thermic



Nombre de messages : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 18/09/2005

MessageSujet: Jeux de politique intérieure   Sam 26 Nov 2005 - 21:27

Bonjour Fritz,



A mon avis il s’agit uniquement de jeux de politique intérieure. Rien d’autre. Il suffit d’ailleurs de constater le peu de place que la presse des EU consacre à l’affaire des prisons secrètes sur le sol européen pour se rendre compte que ce qui influence la politique américaine se limite à ce qui se passe aux EU. La guerre d’Irak ne fait pas exception.

La possibilité d’un retrait partiel avait déjà été évoquée à de nombreuses reprises. Si je ne me trompe pas il y eu même un début de retrait avant les premières élections, à peu près 15.000 hommes, avant qu’une recrudescence de l’activité de l’insurrection n’inverse le processus.

Je constate que malgré les différentes élections et le vote d’une constitution les effectifs sont plus ou moins restés les mêmes.

On entend à nouveau parler d’un retrait partiel depuis que GW Bush est au plus bas dans les sondages. Katrina, l’affaire Plamme et le manque de résultat en politique étrangère ont sans doute poussé les néocons a annoncer un allègement partiel de l’effort de guerre.

L’allègement des effectifs ne concerne pas seulement l’Irak mais aussi l’Afghanistan où les pays membres de l’Otan se sont engagés à fournir troupes et matériels supplémentaires afin de prendre sous leur contrôle des secteurs jusqu’à présent réservés aux Américains. Tout cela dans un mélange des genres qui pourrait être préjudiciable au volet de l’aide aux populations locales et sans qu’il ne soit plus question qu’avant de toucher au juteux trafic du pavot qui reste pourtant une des sources avérées du financement du terrorisme international.

Actuellement les démocrates enfoncent le clou mais restent pris au piège après avoir massivement voté en faveur de la guerre. Un retrait trop important ou trop rapide pourrait mener à un effondrement de l’Irak. Personne ne veut prendre ce risque avant les élections.

Si le retrait donne de bons résultats les néocons pourront dire qu’ils ont eu raison d’attendre et que la fermeté du président était nécessaire. Mission accomplie ! Le « commander in chief » est toujours à la barre du navire !
Dans le cas contraire il faudra regonfler les effectifs et personne n’osera s’y opposer.
Pour les Américains il est trop tôt pour accepter une défaite qui aurait des conséquences inimaginables sur la politique étrangère du pays. Sans parler des perturbations du marché des hydrocarbures avec une envolée des cours !

Va-t-on assister à une inversion de la situation ? Avec des démocrates réclamant plus de troupes pour l’Irak ? Ce n’est pas exclu.



Th.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thermic



Nombre de messages : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 18/09/2005

MessageSujet: Discours de Bush   Sam 26 Nov 2005 - 22:52

Bonjour,


Un assez long article du LA Times détaille un peu les raisons et l’étendue du retrait.

En gros, les néocons dont Rice fut la principale porte parole ces derniers temps estiment que les troupes irakiennes sont maintenant suffisamment aguerries pour reprendre le flambeau. Certains militaires en doutent.
Le retrait avant les élections serait de près de 40.000 hommes, unités non détaillées, et le gros, près de 80.000 hommes en 2007. Le reste serait là pour assurer une présence discrète.

De très nombreux analystes, militaires y compris, estiment que ce sont bel et bien les contraintes de la politique intérieure qui pousse l’administration Bush a annoncer ce retrait à l’approche des élections. Le mécontentement de la population, la perte de crédibilité, l’issue incertaine de la guerre mais aussi son poids financier et ses conséquences sur le reste de l’armée (trop peu de recrues, budgets coupés, etc…) sont déterminants.

Normalement G Bush devrait prononcer un discours important depuis l ‘académie navale d’Annapolis ce mercredi.


U.S. Starts Laying Groundwork for Significant Troop Pullout From Iraq

http://www.latimes.com/news/nationworld/world/la-fg-withdraw26nov26,0,4761481.story?track=tothtml




Th.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Simulacre de repli américain d'Irak ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Simulacre de repli américain d'Irak ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» hélico Américain descendu en Afganistan: ricains piégés?
» Le catamaran américain SWIFT en escale à Toulon
» Irak
» reconstitution camps américain 40-45 à Gerpinnes
» Irak - Forces de la coalition : les news

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix :: Général-
Sauter vers: