Phoenix

Le monde et le pouvoir
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 11 Novembre, une guerre que l'on oublie.

Aller en bas 
AuteurMessage
Thermic



Nombre de messages : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 18/09/2005

MessageSujet: 11 Novembre, une guerre que l'on oublie.   Dim 20 Nov 2005 - 23:49

Bonjour,


Près d'un siècle plus tard qui se souvient encore de ce que l'on appela "la grande guerre", la première à être véritablement mondiale.
Pourtant il est probable que la seconde GM n'aurait pas eu lieu si certaines erreurs n'avaient été commises après l’armistice. Enfoncer et humilier un peuple, surtout lorsqu’il s’agit d’un grand peuple, c’est préparer le terreau des problèmes de demain. Le temps faisant le reste.
Avons-nous retenu la leçon ? J’ai quelques doutes à ce sujet.

Loin de ces considérations j’ai reçu de Milrens (sourire…) un petit texte que j’ai bien aimé et que je reproduis.




Le 11 novembre 1918


Le 11 novembre 1918, à 5hl5 du matin, les plénipotentiaires allemands acceptaient les conditions d'armistice du Maréchal Foch. Le 11 novembre 1918, à llh00, le "Cessez le Feu" sonnait sur tout le front mettant un terme à quatre années d'une guerre effroyable.
Utilisée pour la signature de l'armistice le 11 novembre 1918, la voiture n° 2419D avait été aménagée en bureau pour le Maréchal Foch par la Société des Wagons-Lits. Le wagon du 11 novembre sera installé en 1927 dans la Clairière, Hautement symbolique, ce wagon sera utilisé par Hitler pour l'armistice de 1940, puis emporté et incendié en Allemagne en avril 1945, alors que l'Allemagne est à la veille d'un nouveau " Le 11 novembre". Le musée actuel du 11 novembre 1918 expose une autre voiture de la même série de 1913.
Rappels des fait le jour du 11 novembre : à 5h05 du 11 novembre 1918, la France et le nouveau gouvernement de la toute jeune république allemande sont d'accord sur le texte définitif de l'armistice. Au terme de cet accord du 11 novembre 1918, il est décidé d'arrêter les hostilités le plus tôt possible. Un télégramme , qui a été immédiatement envoyé sur tout le front par radio et par message téléphoné aux commandants en chef à la date du 11 novembre 1918 stipule que :
"Les hostilités seront arrêtées sur tout le front à partir du 11 novembre à 11 heures, heure française" Dans le courant de la matinée du 11 novembre 1918, les différents documents sont remis aux plénipotentiaires allemands. Leur train quitte, le jour même le garage de Rethondes à 11h30 pour Tergnier, où ils retrouveront leurs automobiles. Sur leur demande, toutes facilités ont été données au capitaine allemand Geyer pour se rendre, le même jour (11 novembre 1918) en avion au grand-quartier-général allemand, porteur des textes et de la carte.
Voici ce qu'écrira Foch à propos du 11 novembre : "le 11 novembre à 11 heures, le feu était arrêté sur tout le front des armées alliées. Un silence impressionnant succédait à cinquante-trois semaines de bataille. Les peuples pouvaient entrevoir le rétablissement de la paix dans le monde. Le lendemain [du 11 novembre], j'adressais un ordre du jour de félicitations aux armées alliées".

Issu du site : http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/11_novembre.html



Th.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fritz
Admin


Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Verdun.   Mer 1 Mar 2006 - 23:56

Bonjour Thermic,


Je réalise soudain que j'ai acheté le n° 14 du magazine Batailles,
de février 2006, consacré à la gigantesque bataille de Verdun.

Je n'ai eu le temps que de l'effleurer, mais le peu que j'ai lu
m'a donné le sentiment d'un dossier consistant, sérieux,
écrit avec motivation, et qui sait redonner vie à l'Histoire
en la décapant de l'aspect poussiéreux qu'elle peut parfois avoir
aux yeux du béotien.





http://batailles.histoireetcollections.com/publication-1579-batailles-n-14-fevrier-2006.html

Idéal pour quelqu'un comme moi qui souhaite en savoir plus sur la Grande guerre,
mais qui se trouve parfois désorienté par le côté himalayen du sujet.





Fritz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manfred



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: 11 Novembre, une guerre que l'on oublie.   Sam 4 Aoû 2007 - 19:52

Dommage d'ailleurs...

La seule guerre du XXème siècle ou la France est resté soudé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casper



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: l'apprentissage   Dim 5 Aoû 2007 - 4:46

Bonsoir,
pour quelles raisons doutez-vous des apprentissages tirés de la Première Guerre mondiale ? Considérez-vous que les causes (multiples) de cette guerre peuvent se remettre tranquillement en place et re-précipiter le monde dans la guerre, même avec le savoir durement acquis au début du siècle ? Je reconnaît par contre le manque flagrant de connaissance des gens sur cette guerre, comparé à la grande ``publicité`` de la Deuxième. D'ailleurs, Hitler lui-même a veillé à ce que le deuxième conflit soit beaucoup plus connu, du soldat allemand moyen (il se plaint dans Mein Kampf du manque d'efficacité de la propagande allemande) comme du reste du monde (terreur, ect). Je dénote toutefois un certain accent mis sur la Première Guerre mondiale par les professeurs, en particuliers sur les aspects politiques.

Cordialement, Casper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 11 Novembre, une guerre que l'on oublie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
11 Novembre, une guerre que l'on oublie.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lombardsijde novembre 1969 qui se reconnait? B4 pont
» la commune où j'habite: GHLIN
» La guerre du Vietnam
» La Guerre Froide
» Dans quelle arme serviriez vous en cas de guerre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix :: Histoire-
Sauter vers: