Phoenix

Le monde et le pouvoir
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Peak Oil.

Aller en bas 
AuteurMessage
Fritz
Admin


Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Peak Oil.   Jeu 10 Nov 2005 - 14:11

Bonjour à tous,


Le passionnant "Le monde Dossiers et Documents" du mois de novembre
a pour titre "Pétrole : le choc sans retour."

Il y est décortiqué la situation des marchés pétroliers mondiaux,
de la production, du raffinage, de la consommation
et du contexte géopolitique.

Je ne l'ai pas encore lu en entier (je l'ai acheté ce matin),
mais il semblerait que globalement, la tonalité du dossier
aille dans le sens d'une crise irréversible :

dans l'état actuel des choses, compte tenu de la voracité
des économies mondiales, notamment chinoise et américaine,
de la saturation des capacités de production et de raffinage,
ainsi que du désordre au Moyen-Orient, un retour du prix du baril
à des niveaux plus syndicaux serait à exclure.

Et quand bien même les capacités de raffinage augmenteraient
(ce qui prendrait du temps), quand bien même la situation
au Moyen-Orient s'assainirait (on peut toujours rêver...)
cela ne suffirait pas à enrayer la montée des cours.

En effet, même si de nouvelles réserves de pétrole continuent d'être
découvertes (ce qui est hautement probable, il faut le concéder),
elles ne suffiraient pas à satisfaire la boulimie galopante de pétrole.

Pour "Le monde Dossiers et Documents" il semblerait bien
que la crise actuelle soit une crise définitive.

Il est même fait mention d'un concept développé en 1955
par un Américain, celui de Peak Oil, ou
"point culminant pétrolier". Il s'agit d'un moment dans le temps
où la production pétrolière atteint son maxima de tous les
temps et à partir duquel elle ne peut plus que diminuer inexorablement
jusqu'à extinction des réserves.

Certains experts redoutent l'imminence de ce Peak Oil :
dans une dizaine d'années, voire dans quelques mois !

Bon, évidemment, ce n'est qu'une théorie, et elle ne vaut
que ce que vaut une théorie.

Mais bon, nonobstant ledit Peak Oil :
si l'on en croit "Le monde Dossiers et Documents",
on dirait bien que dans tous les cas de figure, il y a tout de même
un sérieux problème.

Alors, le pétrole cher, c'est pour toujours ?

Vos avis ?





Fritz.















[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thermic



Nombre de messages : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 18/09/2005

MessageSujet: Allez savoir où se trouve lma vérité !   Dim 20 Nov 2005 - 23:33

Bonjour Fritz,



Les notions de Peak tant pour la production que pour la demande ou la disponibilité ont été mille fois débattues. Et finalement on n'est sûr de rien.

Certains prétendent que l'on atteindra le pic de la disponibilité aux alentours de 2020 ou un peu avant. Selon ces experts la moitié des réserves mondiales aura été exploitée à cette date et il ne restera donc plus qu'à épuiser des gisements de moins en moins rentables.
Les pays du MO sont les principaux concernés par ces études.

Pic de demande et pic de production devraient intervenir un peu plus tard. Si ma mémoire est bonne on estime que c'est 10 ans plus tard, en 2030, que la croissance économique des nouveaux venus principalement la Chine, l'Inde et le Brésil, sera arrivée au sommet de ses capacités. D'autres pays moins émergents et une population mondiale plus importante (de 7 à 8 mds d’hab) compenseront le recul de la demande de l’occident qui devrait se tourner vers d’autres formes de production d’énergie devenues rentables suite à la hausse des cours.
Je lisais cette semaine que le carburant de chauffage le moins cher actuellement est le blé en grain avec son poil adapté. Une construction cubique rudimentaire. Pourtant son emploi reste confidentiel.

Il est assez amusant de se souvenir qu’au début de la guerre d’Irak, Milton Friedman, un éditorialiste néo-conservateur du NY Times avait pondu une petite phrase qui avait fait mouche à l’époque : « si le prix du baril descend à 6$ nous aurons gagné la guerre, s’il monte à 60$ nous l’aurons perdue ». Le baril était à l’époque au prix très raisonnable de 20$.
Bien entendu il n’y a plus aucun néocon qui se rappelle de cette petite phrase.

Toutes les études que j’ai pu lire soutenaient toutes que la planète serait complètement à sec entre 2050 et 2070. Pourtant, alors que j’ai souvent entendu dire que la course à la mainmise sur les réserves engendrerait une guerre majeure avec la Chine aux alentours de 2017 et que les ressources de la Russie serait vite épuisées je viens de tomber sur une dépêche qui remet tout ceci en question.


Les réserves de gaz russe ne seront pas épuisées avant au moins 70 ans (ministre)
19/11/05 17 :23

MOSCOU, 19 novembre - RIA Novosti. Les réserves de gaz russe ne seront pas épuisées avant au moins 70 ans, a indiqué le ministre russe des Ressources naturelles, Iouri Troutnev, samedi à la radio Maïak.
Bien que les sources alternatives d'énergie sont utilisées de plus en plus souvent, elles ne sont pas encore rentables, a relevé le ministre en soulignant que dans le proche avenir, le monde ne renoncerait pas aux sources d'énergie traditionnelles, comme le pétrole et le gaz.
Les gisements activement exploités par la Russie à l'heure actuelle devraient couvrir ces besoins. Plusieurs gisements russes n'ont même pas encore été mis en valeur, a fait savoir Iouri Troutnev.

http://fr.rian.ru/russia/20051119/42148816.html

Th.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thermic



Nombre de messages : 58
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 18/09/2005

MessageSujet: Document multimédia du Monde   Mer 23 Nov 2005 - 19:29

Bonjour,



Sans doute dans la foulée du "Monde Dossiers & Documents" dont nous parlait Fritz le Monde propose sur son site un document assez bien fait. C'est un document général qui traite aussi bien des aspects économiques que des aspects géologiques et politiques.

On y parle notamment des liens entre le fameux PNAC (pact for a new american century) rédigé par les néocons sous Clinton et la guerre d'Irak, Saddam n'étant un danger que par rapport au pétrole ainsi que l'oléoduc Odessa-Gdansk passant par l'Ukraine et la révolution Orange.

Assez long le document est heureusement divisés en chapitres et sous chapitres.


La fin du pétrole a-t-elle commencé ?
http://www.lemonde.fr/web/vi/0,47-0@2-3210,54-711899,0.html



Th.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peak Oil.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peak Oil.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le peak oil ou la fin du pétrole bon marché
» (F) Katie McGrath - Lucille Sharpe (Crimson Peak), Nellie Lovett (Sweeney Todd).
» Petites questions
» Henné neutre
» [Test] Flysurfer Peak 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix :: Général-
Sauter vers: